Les challenges écologiques sur les réseaux sociaux

Déchets
Qu’est-ce que la valorisation des déchets ?
14 juin 2019

Les challenges sur les réseaux sociaux sont les « Cap ou pas Cap ? » de la nouvelle génération. Le principe est de défier les internautes à réaliser une action, se filmer ou photographier le résultat, et le partager sur les réseaux sociaux. Bien souvent, ces Challenges ont une portée quasi mondiale et deviennent rapidement virale. On constate généralement que leur durée de vie varie de quelques jours à plusieurs semaines.  Si beaucoup d’entre eux sont d’une stupidité affligeante, voire dangereuse (#CheeseChallenge, In My Feeling Challenge… et sur lesquelles nous ne nous étalerons pas plus..),  lorsque que les challenges ont une portée écologique et environnementale, ils prennent du sens. Le sens de communiquer au plus grand nombre, de façon ludique et spontanée, sur l’importance de réagir face à la dégradation de notre environnement.

Depuis de nombreuses années, nous avons écho de plusieurs situations et événements précaires dans le monde : dégradation de notre planète, pollution, réchauffement climatique, disparition de plusieurs êtres vivants. La situation est critique, nombreuses sont les entreprises, associations et particuliers tentant de lutter contre ce phénomène de plus en plus inquiétant. 

Challenges écologiques : les initiatives des (jeunes) internautes sur les réseaux sociaux 

Différentes actions ont été établies dans le monde pour inciter les personnes à s’engager contre la pollution. Des initiatives souvent effectuées par les jeunes grâces aux différents challenges partagés par le biais des réseaux sociaux. La particularité des Challenges est qu’ils sont majoritairement lancés par la jeune génération. En effet, les 15-30 ans sont très connectés et sont des utilisateurs actifs des réseaux sociaux. 

Nous avons répertorié les Challenges écolos  réalisés  à travers le monde  :

#DifferentWorld : Le challenge musico-environnemental sur TiKTok

TikTok est une jeune application lancée dans le courant de l’année 2018. Rapidement devenue l’application la plus téléchargée dans le monde, elle compte déjà plus de 500 millions d’utilisateurs actifs par mois dans le monde. Il s’agit d’une application musicale très appréciée par les (très) jeunes mobinautes. Le concept de l’application est divertissant. L’utilisateur met à profit sa créativité pour créer des clips vidéos originaux et déjantés, agrémentés d’effets visuels et audios. 

En Janvier 2019, le DJ Allan Walker a défié les utilisateurs de la plateforme (disponibles dans plus de 48 pays) à faire preuve de créativité en réalisant un playback  sur sa chanson « Different World » chantée par Sofia Carson. Cette chanson évoque la possibilité de s’unir tous ensemble pour combattre le changement climatique. Si nous n’avons pas trouvé le nombre de vidéos postées à ce jour,  il est évident qu’avec ses centaines de millions d’utilisateurs très actifs sur la plateforme (et des cadeaux à la clé récompensant les clips les plus créatifs), que cette initiative ait engagé plusieurs milliers (voire millions?) de jeunes à travers le monde.  

#FillTheBottle : le challenge de l’été 2019 contre les mégots de cigarettes

Comme son nom l’indique, le #FillTheBottle consiste à remplir une bouteille, et plus précisément de remplir une (ou des) bouteille(s) de mégots de cigarettes ramassés dans nos rues et sur nos plages.  Le but est d’utiliser une bouteille en plastique afin de donner une utilité et une seconde vie à ce contenant polluant.

Ce nouveau défi devenu viral a été imaginé par trois lycéens d’Ile-de-France durant un cours de SVT. Les photos sont désormais partagées sur Twitter, Facebook et Instagram. Une idée qui en a amené une autre puisque certains patrons de bars proposent d’échanger « 1 pinte de mégots amenée = 1 pinte de bière offerte ». 

Gumégo-Box est la solution en Corse pour contrer les mégots de cigarettes, véritable fléau ruinant nos paysages, nos mers et nos océans.  Le #FillTheBottle est donc un challenge que nous apprécions particulièrement ! Rappelons certains chiffres : les mégots sont la principale pollution des océans. Et oui, un seul mégot peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau. Dans le monde, 4 300 milliards de mégots de cigarette sont jetés dans les rues chaque année soit 137 000 mégots par seconde. Il faudra attendre 12 ans pour voir ces mégots se dégrader complètement.

#10YearsChallenge : le challenge familiale devenu environnemental

Au départ, le #10YearsChallenge consistait à publier une photo de soi ou de son groupe familial prise il y a 10 ans et de se comparer avec une photo d’aujourd’hui. Le challenge est parti des célébrités.

Ensuite, les internautes ont joué le jeu.

Et puis, les internautes, célèbres ou non, les associations et ONG environnementales ont détourné le challenge en lui donnant une portée écologique avec un message fort. Au tour de la nature de jouer le jeu et le rendu fait mal. Des photos de paysages totalement ravagés en seulement 10 ans à cause du changement climatique. Les internautes n’ont pas hésité à partager ses clichés pour sensibiliser les personnes et commencer à prendre des mesures fortes pour la préservation de notre planète.

 

Environnement

10yearschallenge

« Ce que la nature a mis des centaines de milliers d’années à créer, l’humain l’a détruit en moins de dix. C’est le « 10 years challenge » le plus triste que vous verrez aujourd’hui. » Greenpeace

 

#TrashTagChallenge et #CleanSnap : les challenges pour nettoyer la planète

Trash pour « poubelle » en anglais et « tag » pour « hashtag ». En mars 2019, l’internaute américain de l’état d’Arizona Byron A Roman  a lancé le défi aux jeunes qui s’ennuient de nettoyer les espaces naturels. Il publie alors sur son profil Facebook un montage de deux photos. Sur la première, le jeune internaute est assis dans un bois recouvert de déchets. Sur la seconde photo, il se tient debout, au même endroit, devant des sacs-poubelle. Cette fois-ci, le lieu est propre. Il défie alors chacun d’entre nous à faire de même :    

Le principe du #TrashTagChallenge est donc de nettoyer un endroit plein de déchets, puis de poster les photos avant/après. 

Sur le réseau social TikTok, le challenge a pris le nom de #CleanSnap. Le réseau social va encore plus loin puisqu’il s’est associé à l’ONG Wings of The Ocean pour la protection de la planète. À l’été 2019, l’appli a annoncé s’engager à reverser 1 euro à l’ONG pour chaque vidéo postée avec le hashtag #CleanSnap. À  travers leur vidéo, les utilisateurs sont invités à montrer l’exemple et sensibiliser leur communauté en nettoyant les déchets d’un lieu naturel et montrer le résultat final.

De nombreux influenceurs ont joué le jeu ! Et pour une fois qu’ils n’essayent pas de nous vendre un produit de beauté ou un complément alimentaire en mousse, c’est plutôt réussi ! Et nous pouvons être convaincus que le résultat pour sensibiliser les jeunes à la protection de la planète est au rendez-vous.

Ce challenge avait été  lancé en 2015, mais n’avait pas rencontré le succès de 2019. 4 ans plus tard, le défi est relancé grâce à une image postée sur Facebook. Ce challenge à la portée de chacun peut-être la clé pour inciter les personnes à ramasser et dépolluer les lieux près de chez eux.

La #NoImpactWeek : 1 semaine au service du développement durable

Ce challenge consista à réaliser une semaine d’action et de sensibilisation au développement durable afin de réduire l’impact des entreprises sur notre environnement. Développée par Thomas Parouty durant la semaine européenne du Développement Durable (chaque année du 30 mai au 5 juin),  l’idée est d’inciter les entreprises à sensibiliser leurs collaborateurs et mettre en place des gestes simples pour devenir une entreprise plus durable et responsable.  Chaque journée a son thème : alimentation, économie circulaire, engagement, qualité de vie au travail.

Le #CleanChallenge : Ma cité va briller

C’est sans doute le défi écolo dont on a le plus entendu parlé en France cet été dans les médias. Peut-être parce qu’il s’agit d’une initiative française lancée à Garges-les-Gonesses dans le Val d’Oise par l’association Espoir et Création . Ce challenge consiste à nettoyer sa cité et à défier les autres cités à en faire de même. 

Ce challenge a une portée particulière car pour une fois, les médias ont communiqué sur des initiatives positives et à travers ces dernières également. Et puis on démontre que les réseaux sociaux ont (encore) une utilité ludique et intelligente ! Alors ne perdons pas cela en tête et poursuivons nos efforts pour un internet et une planète  plus propre !

Nous avons tous le pouvoir d’agir.