L’histoire du chewing-gum

gumego box
La composition d’un mégot
17 novembre 2015
résumé COP21
COP21: le résumé
16 décembre 2015

Chewing-gum Wrigley

L’homme a toujours mâché. Retour sur la genèse du chewing-gum tel que nous le connaissons.

En effet, les premières gommes mâchées étaient des morceaux de résine d’arbre, mais on mastiquait aussi des herbes douces, des céréales et de la cire. Par exemple en Grèce antique, les grecs mâchaient du mastic, , une résine tirée du pistachier lentisque (l’arbre au mastic). Les mayas, eux, raffolaient de la sève de Sapotillier (un arbre fruitier endémique à l’Amérique du Sud). Les indiens d’Amérique mastiquaient pour leurs parts de la sève de sapin. Autant dire que tous les peuples ayant traversé l’histoire ont eu une gomme dans la bouche.

Le premier chewing-gum commercial a été fabriqué et vendu en 1848 par John Bacon Curtis. Ce chewing-gum répondait au doux nom de « the State of Maine Pure Spruce Gum » (pure gomme d’épicéa de l’état du Maine). C’est le premier chewing-gum produit de façon industrielle dans la « Curtis Chewing Gum Factory ».

En 1869, un général mexicain (Antonio Lopez de Santa Anna) parle de son idée d’utilisation du chiclé (une gomme provenant du latex blanc du Sapotillier) à Thomas Adams. Adams ajouta à la gomme une saveur et ce fut là le premier chewing-gum dans la forme que nous connaissons. Plusieurs saveurs provenant de sa fabrique virent le jours dans les années 1870 comme la gomme saveur réglisse (Black Jack) ou celle aromatisée à l’orange (Sour orange). Mais la saveur de ces gommes ne tenaient que quelques instants.

Ce problème de saveur fut réglé par William White, lorsqu’il mélangea du sucre, du sirop de maïs à la gomme. Il s’est aussi apperçu que la saveur menthe poivrée est celle qui restait le plus longtemps en bouche. Son premier chewing-gum répondait au nom Yucatan Gum.

chewing gum

La Yucatan gum

 

En 1888, Thomas Adams sort le premier chewing-gum qui a été vendu à partir d’un distributeur automatique, le Tutti Frutti. C’est en 1891 que William Wrigley Jr fonde Wrigley Chewing-Gum, une des marques les plus emblématiques de l’industrie encore aujourd’hui. Mais ce fut surtout en 19714 lorsque Wrigley sortit leur Doublemint que la marque s’affirma à l’échelle internationale.

Chewing-gum

Le célèbre Doublemint

En 1951 la Topps company redonne un souffle nouveau à l’industrie en ajoutant des cartes de baseball dans chaque paquet. En ciblant les enfants, ils ont réussi un coup de maitre et relancé les ventes de gommes qui connaissaient un certain essoufflement.

Dans les années 1950, les consommateurs sont devenus plus soucieux de leur santé. C’est dans cette optique que la gomme sans sucre a alors été introduite. L’idée originale derrière la gomme sans sucre appartient à un dentiste, le Dr Petrulis. Dr Petrulis a vendu son entreprise à la William Wrigley Co. Dans la fin des années 1960, ils ont introduit le premier chewing-gum sans sucre appelé Blammo.

Blammo, le chewing-gum sans sucre

Blammo, le chewing-gum sans sucre

Aujourd’hui, l’industrie du chewing-gum est encore loin de connaitre une sorte d’érosion. Bien au contraire la consommation de gomme ne fait qu’augmenter au fil des années. Aujourd’hui il a près de 3 millions de tonnes de chewing-gum consommés dans le monde en un an.