La pollution des plages par les mégots

Mobilier Urbain, quelles bonnes idées pour un environnement plus sain?
Mobilier urbain écologique : les bonnes idées
22 février 2016
Ville écolo
5 villes les plus écolos du monde
29 mars 2016
mégots pollution

pollution cigarettes sur la plage

Comme chacun le sait, nos plages sont largement touchées par le détritus mégot. Car combien de fois avons nous trouvé un mégot à proximité de notre serviette? En plus du fait que ce soit inesthétique et sale, les répercutions au niveau environnementale sont conséquentes. Difficile de se voiler la face avec ce problème écologique majeur. Il faut savoir que cette pollution provient des gens mal éduqués qui jettent leur mégot par terre, mais aussi aux mégots drainés par les eaux usées. En effet, les égouts, les ruisseaux, les rivières etc… se déversent dans la mer et les mégots qui ont été jetés arrivent inexorablement sur nos côtes. Un problème pour les faunes marines, terrestres et ariennes qui peuvent ingérer ce cocktail toxique, le confondant avec de la nourriture. Mais également engendre des conséquences environnementales plus insidieuses encore en s’enracinant dans les sols et rejeter petit à petit tout le poison contenu.

Quel est le coût économique d’une plage polluée?

Les coûts sont souvent associer à de la main d’oeuvre humaine. Certes, des opérations de nettoyages de plages sont organisées par des associations de protection de l’environnement, et réussissent à recruter des bénévoles dévoués et motivés, mais ils sont encore bien peu nombreux. Alors qui ramassent les mégots? Les employés de mairies et autres agents gouvernementaux sont sensés faire une veille sur le littoral mais pour nettoyer en permanence la plage, il faudrait exploser les budget salariaux. Donc garder ses plages propres reste un coût conséquent. De plus, avec les nouvelles lois sur le tabac interdisant de fumer dans les lieux publics  (qui sont bénéfiques pour la santé), le gens sont plus enclins à jeter leur mégot sur le trottoir si un cendrier n’a pas été installé, d’où cette recrudescence de mégots sur les plages.

Quand une plage est polluée cela engendre des manques à gagner. En effet, le touriste par exemple, délaissera la zone et ira dépenser son argent ailleurs. Les incendies de forêts – bien qu’éloignées des plages – causés par les mégots mal éteints font aussi perdre de l’argent.

Autrement dit, plus il y a de mégots plus cela coûte chère en main d’oeuvre, sans compter les pertes annexes à une collectivité, une mairie, etc…

Sur l’environnement 

Ils comprennent les éléments suivants:

  • Les filtres et la pellicule de plastique à partir de paquets de cigarettes restent dans l’environnement pendant de longues périodes de temps. Les mégots de cigarettes sont composés d’acétate de cellulose, une forme de plastique, ce qui peut prendre entre 2 à 25 ans (voire plus) pour se décomposer. Cela ne parait rien lorsque ce n’est qu’un seul mégot, mais avec plusieurs trillions de mégots jetés chaque année, les produits toxiques s’additionnent.
  • Selon LegacyForHealth.org , les données issues de l’Ocean Conservancy ont montré que environ 3.216.991 cigarettes ou mégots ont été collectées sur les plages et les voies navigables du monde entier en 2009, lors de l’ International Coastal Cleanup annuel. Cependant, à l’inverse seulement 1,362,741 cigarettes et mégots ont été retirés des cours d’eau aux Etats unies.
  • Dans une étude réalisée par Elli Slaughter de  l’Université de San Diego aux États-Unis, un seul mégot de cigarette qui avaient des traces de tabac a été introduit à un litre d’eau. Cela a abouti à des niveaux de toxicité élevés, et la mort de 50% des poissons dans l’eau. Ceci est le résultat d’un petit bout de cigarette alors imaginez lorsqu’il y en a des centaines.
  • Les cigarettes contiennent plus de 165 produits chimiques :
    • Benzo [a] pyrène: trouvé dans le goudron, il est l’un des cancérigènes chimiques les plus puissants.
    • Arsenic: poison mortel qui provoque des diarrhées, des crampes, des paralysies et des tumeurs malignes de la peau. Il est utilisé dans les pesticides. 
    • Acétone: Il est l’un des ingrédients actifs dans les vernis à ongles.
    • Plomb: provoque des vomissements, et provoque des lésions cérébrales.
    • Formaldéhyde: cause des cancers, peut endommager les poumons, la peau et le système digestif. Les embaumeurs l’utilisent pour conserver les cadavres.
    • Toluène: hautement toxique, utilisé couramment pour diluer la peinture.
    • Cadmium: cause des dommages au foie, les reins et le cerveau, et reste dans le corps pendant des années.
    • Benzène: présent dans les pesticides et l’essence.
  • Des morceaux de plastique ont été trouvés dans les estomacs des poissons, des oiseaux, des baleines et d’autres créatures marines.
  • Le vent et la pluie portent souvent des mégots de cigarettes dans les cours d’eau, où les produits toxiques s’échappent, menaçant la qualité de l’eau et les créatures qui y vivent.

Ce que nous pouvons faire

  • Sensibiliser les membres de sa communauté à être plus responsable. 
  • Envisager des politiques locales et régionales visant à réduire considérablement la quantité de déchets de cigarette jetée sur la plage par les fumeurs.
  • Faire du Bénévolat pour aider à organiser un nettoyage.
  • Faire pression  sur les pouvoirs locaux pour mettre des collecteurs de mégots sur les toutes les plage et de préférence une Gumego-Box 🙂

Sans l’aide des pouvoirs publiques nous ne pouvons malheureusement pas grand chose. En essayant d’éduquer et d’éveiller les consciences nous pourrons endiguer cette escalade. Nous avons vu qu’un mégot jeté négligemment engendrait des couts pour une municipalité, peut-être qu’un jour ces municipalités voudront faire des économies en s’attaquant à la base du problème plutôt que de traiter les plages après coup.