Plusieurs villages de Corse adoptent la Gumego Box

Lutte contre les déchets en Corse
La Casinca installent 30 Gumego Box !
22 avril 2016
mégot pollution
Transformer le mégot en brique
17 juin 2016
pollution mégot

Gumego box

La Corse est-elle en train de devenir un exemple dans la lutte contre les chewing-gums et les mégots? C’est en tout cas ce que semble démontrer la volonté des maires de quelques petites communes de Haute-Corse et de Corse du Sud en adoptant la Gumego Box.

Grâce au bouche-à-oreille, aux associations de protection de l’environnement et autres ainsi qu’aux nombreux kilomètres parcourus chaque jour et notre ténacité pour aller à la rencontre des élus, notre Gumego Box est en train, peu à peu, d’envahir l’île de beauté.

Alors que de nombreuses villes françaises font le choix de sanctionner plutôt que d’éduquer (comme c’est le cas pour la Ville de Paris ou Valenciennes récemment), les petites communes de Corse font le choix de la pédagogie éducative et ludique à travers l’installation de réceptacles à mégots et à chewing-gums diffusant des messages de prévention.

Aujourd’hui, 7 communes de Haute-Corse et de Corse du Sud et 1 communauté des communes nous font confiance:

  • La Communauté de Communes de Casinca (Haute-Corse)

Lutte contre les déchets en Corse

Une trentaine de Gumego Box ont été installées sur l’ensemble du territoire de la Casinca. L’opération concerne les villages de Penta di Casinca/Folelli, Castellare di Casinca, Loreto di Casinca, Sorbo Ocagnano, Venzolasca et Vescovato). Installées à proximité des écoles et des centres administratifs, les Gumego Box seront déplacées aux abords des plages en périodes estivales afin de préserver le littoral de ces déchets.

  • La commune de San Nicolao (Moriani Plage, Haute-Corse) 

logo village san nicolao

Début 2016, la commune de San Nicolao installait 3 Gumego Box à l’entrée de l’école et dans la rue commerçante. Suite aux nombreux retours positifs de la population, la Mairie a ainsi pris la décision de commander 4 Gumego Box supplémentaires afin d’élargir le parc des réceptacles et offrir aux administrés des lieux de vie propres. Un très bel exemple quant  à l’utilité de notre produit et bienfaits pour la propreté des villes.

  • La ville de Furiani (Haute-Corse):

pollution mégot

Première commune de Corse à agir contre les mégots et les chewing-gums en pleine crise des déchets. La commune a démontré sa volonté de prendre le problème à bras le corps en installant 5 box.

  • La commune de Lucciana (Haute-Corse):

ville de lucciana

Réputée pour ses installations sportives, la ville jumelée à Monaco a mis en place 4 Gumego Box sur l’ensemble de sa commune.

  • Le village d’Urtaca (Haute-Corse)

logo village Urtaca

gumego box abris de bus

Le village d’Urtaca et Gumego Box

Situé en Balagne, le petit village de 230 habitants et son jeune maire Paul-Vincent Ferrandi réalisent de nombreuses actions en faveur de l’environnement avec une politique résolument écologique: traitement de l’eau, tri des déchets, collecte des biodéchets, et tourisme intelligent.

gumego box corse

Gumego Box installée à l’école d’Urtaca

Aujourd’hui, c’est la lutte contre les mégots et les chewing-gums auxquels s’attachent les urtacaises et urtacais en installant 2 Gumego Box dans le village.

 

 

 

 

 

 

  • La commune de Zonza/Sainte Lucie de Porto-Vecchio (Corse du Sud)

Zonza-gumego-box

 

 

C’est par l’intervention de l’association A Scola di Zia Peppa que nous avons été mis en relation avec les différents élus afin de présenter le concept écolo de notre Gumego Box. Rapidement convaincus par le côté ludique et pédagogique, c’est 5 box qui sont aujourd’hui installées sur la Commune.

 

 

 

 

 

  • Le village de Castirla (Haute-Corse)
gumego box mairie

Gumego Box installée à l’entrée de la Mairie de Castirla

 

 

Situé à quelques kilomètres de Corte, le petit village du centre Corse se dote de 2 Gumego box!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Le village de Rapaggio (Haute-Corse): Village d’Estelle et Pierre-Félix, co-fondateurs de Stop Gum & Mégot, il s’agit de la toute première commune à les avoir soutenus. Alors certes, il s’agit d’une toute petite commune d’une trentaine d’habitants, mais il n’en fallait pas moins pour qu’ils adoptent le geste écolo afin de préserver leur village et par-delà la Castagniccia de la pollution des mégots et des chewing-gums.